AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvailles (PV : Freezer)

Aller en bas 
AuteurMessage
Cell
Guerrier
Guerrier
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 25/06/2008
Age : 26
Localisation : France

MessageSujet: Retrouvailles (PV : Freezer)   Jeu 31 Juil - 11:54

Plusieurs jours avaient passé depuis mon retour sur Terre, et, pour éviter de me dérouiller, j'avais décidé d'imposer, comme au bon vieux temps, la terreur sur mon passage. Je ricanais intérieurement à chaque fois que je voyais la peur sur le visage des gens, me remplissant d'un sadisme à tout épreuve ; je n'aurais jamais cru que mon arrivée provoquerait de tels évènements : à peine arrivé, et j'avais déjà des avions, des tanks, etc... de l'armée sur moi, c'était trop d'honneur... J'allais me faire un plaisir de tout ravager sur place!

A ce moment-là, je survolai les plaines de la Terre, lançant par-ci, par-là, des boules de feu, rayant certaines parties du paysage de la carte, écoutant avec délectation les hurlements d'agonie des habitants. Comme cela faisait du bien d'être, de nouveau, craint par tous!

*Les médias ne vont pas tarder à annoncer mon retour. Tant mieux, cela provoquera à nouveau un cataclysme extraordinaire... sauf que, cette fois-ci, je ravagerai lentement cette misérable planète, la tuant à petit feu, elle et ses habitants! Maudite Terre... Je n'oublierai jamais ce que j'y ai subi...*

Je préférai ne pas penser à ma défaite de plusieurs années, continuant à vagabonder un peu partout. Soudain, mes pensées se tournèrent vers l'unique ami que j'eûs de toute ma vie, Freezer ; se pourrait-il qu'il ait, lui aussi, subi le même phénomène bizarre? Se pourrait-il qu'il ait, lui aussi, ressuscité? Si c'était le cas, cela m'enchantait assez, je ne serais pas seul pour tout ravager!

*Je me demande ce qu'il fabrique, en ce moment... Ben, certainement à tyraniser tout ce qui bouge, cela ne m'étonnerait pas de lui...*

Ricanant, je me décidai à me poser au sol, sortant de mes pensées... et eût quelque peu le souffle coupé : en effet, à mes pieds, j'apercevai une grotte d'une profondeur immense, à l'allure plutôt sombre, ressemblan vaguement à une colonne vertébrale... C'était très tenêbreux, cela me rappelait l'Enfer... J'adorai! Souriant méchamment, je descendis et atteris à son bord, tentant de voir le fond... Rien à faire à ce niveau... Je créai une boule de feu de faible énergie, et l'envoyai s'écraser au fond... ne l'apercevant même plus quelques secondes plus tard! Je sifflai doucement 'd'admiration', me recevant alors un echo assez puissant! Mais, le pire... c'est que j'entendais même les battements de mon coeur synthéthique!

*Stressant pour certains... excitant pour moi...*

Trouvant cet endroit approprié pour la méditation, je m'envolai jusqu'au centre du gouffre, jambes et bras croisés, fermai les yeux, et commençai à trouver ma paix intérieure... qui fut brutalement coupée quand je ressentis LE KI d'un individu approchant... que je connaissais bien!

"Hé hé... Salut à toi, vieux tyran..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freezer
Guerrier
Guerrier
avatar

Messages : 878
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 28
Localisation : Vous serez mort avant que je vous le dise

MessageSujet: Re: Retrouvailles (PV : Freezer)   Mer 6 Aoû - 15:42

Après avoir mangé avec Amane au restaurant, auquel il n'a pas eu la bonté de payé, Freezer finit par ressentir une énergie familière à l'horizon. Pour ne pas inquiéter Amane, il lui explique ce qui se passe.

"Je ressent l'énergie d'un vieil ami, que je n'ai pas vu depuis que je suis sortit des enfers. Je croit que nous allons essayez de le retrouver, et ne t'inquiète pas, il ne t'arrivera rien."

Il prit alors Amane dans ses bras et commence a prendre son envol sous le regard amusé des enfants et étonné des adultes. Pendant le trajet, le tyran en profite pour mieux observer le paysage, pour ainsi essayer de trouver un endroit qui pourrait être un territoire de son futur royaume. En chemin, ils appercoivent de gros cratère qui n'ont pas l'air d'avoir été crées naturellement, seul le tyran sait de qui il s'agit.

"Sa c'est du signer Cell, je reconnait bien mon vieil ami, je voit qu'il n'a pas perdu son temps, sa prouve aussi que nous approchons de là où il est."

Ils finissent tout deux par arrivé à une grotte assez profonde, dont l'allure est plutôt sombre, et a une petite ressemblance à une colonne vertébrale. L'endroit dégouta immédiatement le tyran et, sans doute sa compagne, car elle ne semble pas très rassurée, mais étant donné que son ami se trouve dans cette endroit, il n'hésite pas à y aller.

"Cet endroit est vraiment misérable et trop sombre, sa me dégoute rien qu'en le regardant, sa me rapelle l'enfer. Il n'y a que Cell qui apprécie ce genre d'endroit, moi qui suis un tyran, je délaisse tout ce qui est comme cet endroit, ne privilégiant que les endroit riches en minerais et autres gissements. Sa, par exemple, sa me rapportera rien du tout, et se sera vite oublié, dès qu'on sera sortit."

Il regarda sa compagne peu après avoir parlé, puis il prend la main pour la rassurer, et la regarde ensuite d'un air glacial et sérieux un court instant, avant de prendre un air rassuré.

"Bon trève de bavardages, reste bien près de moi, et ne t'en fait pas, tout se passera bien."

Au moment ou il allait s'engager lui et sa compagne, un hélicoptère se posa derrière eux, et un homme en sortit. Le tyran reconnait alors imédiatement le patron du restaurant qui les avaient coursés peu après avoir mangé, ce qui l'étonna sur le coup, car c'est la première fois qu'il voit un terrien aussi tenace.

"Encore lui ? Mais il nous suivrait donc jusqu'au fin fond de l'univers simplement parce que on lui a pas payé. Est ce que tu pourrait pas nous lacher un peu misérable terrien ?"

Mais la patron du restaurant semble décidé à ce que le tyran lui paye.

"Je ne vous lacherais pas tant que vous ne m'aurez pas payez, je vous suivrais où que vous alliez."

Les propos de l'homme, fit pouffer le tyran, et c'est sans hésiter qu'il s'approcha de ce dernier.

"Moi je n'ai qu'un seul moyen pour que tu puisse nous lacher, et il est plutôt radical."

Sans que l'homme ne réponde quoi que se soit, le tyran lui transperca le ventre et le retira avant de le laisser s'écrouler à terre, mort. Il revient alors aussitôt vers sa compagne, le bras remplit de sang, mais il le remplit de terre pour la dégouter, tout en lui lancant un sourire désolé.

"Navré je n'avais pas le choix, à moins que tu tenais à avoir un compagnon de plus à tes côtés. Soit c'était sa, soit il allait continuer à nous suivre."

Il attendit une quelquonque réponse de la part de sa bien aimée, avant de partir avec elle dans la grotte. Les couloirs sont sombre, mais ils finissent par arriver le milieu de la grotte pour enfin voir la personne qu'ils cherchaient, Cell. Ce dernier le salua alors aussitôt après son arrivé.

"Hé bien salut à toi mon vieil ami, je vois de part tes nombreux "chez d'oeuvres" que tu n'a pas perdu ton temps et c'est normal pour quelqu'un comme de te défouler après tout se temps passé en enfer."

Avant que Cell ne fasse quoi que se soit sur Amane, Freezer tente de la présenter assez rapidement.

"je tient à te présenter ma compagne, elle s'appelle Amane, elle mi terriene mi vampire, mais elle est plus terriène que vampire, ce qui m'arrange, je te l'avoue. Nous nous sommes rencontrés dans une ville auquel des imbéciles ont crût que je portait un costume, dans un parc pour être plus précis, puis nous avons fait la rencontre de deux voleur auquel j'ai eu la bonté de les tuer rapidement. Enfin nous avons été dernièrement au restaurant, auquel je n'ai pas eu l'audace de payer, ce qui a evidemment fait énerver la patron, qui nous a suivit jusqu'içi avant de rendre son dernier soupir."

Il montra alors sa main remplit de terre mais auquel on distingue du sang, puis il regarda à nouveau le cyborg parfait.

"Et toi qu'a tu fait ? car je suppose que tu n'a pas fait que des cratères, tu as forcément fait autre chose, je ne me trompe ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cell
Guerrier
Guerrier
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 25/06/2008
Age : 26
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retrouvailles (PV : Freezer)   Jeu 7 Aoû - 12:13

Le silence qui s'imposait dans la grotte était plus que pesant, ou, du moins, quand il n'était pas ponctué par les battements de mon coeur et ma respiration calme ; c'était stressant, je devais bien l'accorder, mais c'était un endroit parfait pour tester son mental et son sang-froid.

*Remarque, je suis réputé pour mon sang-froid, alors, qu'est-ce que cela change? Enfin, je n'ai rien d'autre à faire, pour l'instant, alors autant s'occuper...*

Soudain, la puissance énergie que j'avais ressenti quelques minutes auparavant se rapprocha de plus en plus, confirmant de plus en plus mon hypothèse : Freezer. Cela faisait longtemps, depuis son brusque départ de l'Enfer, je n'avais plus eu aucune nouvelle de lui! Bien, cela ferait quelque chose d'intéressant, nous pourrions imposer la terreur, comme dans le bon vieux temps!

Quelques instants plus tard, l'atmosphère 'paisible' de l'endroit fut dérangée par un bruit... d'hélicoptère? Allons bon, si c'était encore ces vermines d'humains qui me coursaient, je les annihilerai sur place sans me salir les mains, il ne fallait pas exasgérer! Mais cela se calma rapidement, et j'eûs l'intuition que mon vieil et unique ami n'y était pas indifférent. Je n'avais qu'à le laisser me trouver pour en être sûr!

*En tout cas, s'il me propose un combat, je ne dirais pas non, j'ai besoin de me dérouiller...*

J'abandonnai ma méditation et m'accolai au mur, bras croisés et yeux fermés, attendant son arrivée, qui ne tarda pas. Mon mauvais sourire aux lèvres, je l'observai, m'écriant:

"Salut à toi, Freezer, cela faisait longtemps! dis-je en posant ma main sur mon épaule. Effectivement, je n'ai pas attendu pour me manifester sur cette planète de vermines, autant que ces maudits Terriens apprennent mon retour, et mon désir de venge..."

Je me stoppai net qund je m'aperçus qu'une (jolie) étrangère se trouvait à ses côtés. Prenant un air grave et sévère, je la contemplai sans bouger, laissant mon allié faire les présentations... et j'écarquillai les yeux quand il m'annonça qu'elle était sa compagne!

"Ta... compagne!? Attends, tu veux dire que tu es tombée amoureux!? Et d'une Terrienne, qui plus est!? J'avoue... que je suis... très stupéfait..."

Effectivement, apprendre que le tyran numéro un de l'Univers éprouvait de l'amour pour une personne me mettait, en quelque sorte, 'dans tous mes états'. Comment était-ce arrivé? Qu'est-ce qui lui avait pris? Avait-il conscience de cet acte, disons, inconcevable? Fronçant les sourcils, je l'attrapai par le bras et le fis s'éloigner d'elle, me penchant vers lui avec gravité pour lui murmurer:

"Tu fais ce que tu veux de ta vie... mais dois-je te préciser qui tu es? Tu es Freezer, LE tyran de l'Univers, celui qui s'est juré d'annihiler tous les Saiyans de cet Univers... et je crains que d'aimer une femme ne te fasse, dirons-nous, faiblir..."

Je contemplai la concernée du coin de l'oeil, légérement méfiant. J'ignorai totalement ce qu'on ressentait dans ce genre de moments... et je doutai qu'il m'arrive la même chose : j'étais Cell, le cyborg parfait, craint et redouté de tous! Je n'étais pas conçu pour ça... du moins, je l'espérais... Je poussai un soupir, puis le re-fixai plus calmement, un soupir d'exaspération aux lèvres:

"C'est vrai qu'elle est jolie, je comprends que tu n'aies pas pu résister à son charme... Bon, cela ne me pose aucun problème, je ne dirais rien, puisque nous sommes amis... mais je te demanderai juste une chose : reste comme tu es, Freezer, ne change pas..."

Pour lui prouver ma bonne foi, je m'approchai d'Amane, pris délicatement sa main et y posai un baiser, me comportant comme un parfait gentleman.

"Comme Freezer vous l'a certainement dit, je me nomme Cell, le cyborg parfait qui a imposé la terreur sur cette planète. Mon compagnon a très bien choisi, vous êtes ravissantes ; prenez bien soin de lui, même si je n'en doute pas."

Je lui fis un clin d'oeil charismatique et galant, puis m'accolai à nouveau au mur, bras croisés. J'écoutai son récit, ricanant.

"Ces imbéciles pensaient que tu portais un cosplay!? Tss... Parfois, je me demande s'ils possèdent au moins une neurone... Et cet idiot de restaurateur aurait mieux fait de rester couché chez lui, il n'a eu que ce qu'il méritait! De mon côté, j'ai eu affaire à trois individus assez particuliers, des Samouraïs. Ce fut la première fois que j'affrontai des adversaires comme ça, j'étais assez surexcité : ce sont des êtres particuliers, puissants... et dont il faut se méfier! La Terre a changé, désormais, nous aurons des adversaires que nous n'avons jamais vu, méfiance... Sinon, j'ai rapidement annoncé mon retour sur Terre... radicalement!"

J'haussai un sourcil quand l'alien m'annonça qu'elle était mi-Terrienne... mi-vampire. Je fis un petit sifflement d'admiration, disant:

"Une sorte de demi-démon -Ne le prenez pas mal, mademoiselle- c'est innatendu. Intéressant, on ne le remarque quasiment pas... J'aimerai en apprendre davantage sur vous, vous avez l'air d'être une personne cachant... de nombreux secrets. Ah oui, au fait, Freezer! Si jamais tu venais à croiser, ou même à entendre parler de Sangohan, avertis-moi... Il sera le premier à mourir de ma main..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freezer
Guerrier
Guerrier
avatar

Messages : 878
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 28
Localisation : Vous serez mort avant que je vous le dise

MessageSujet: Re: Retrouvailles (PV : Freezer)   Jeu 7 Aoû - 15:54

Cell sembla étonné de voir que j'ai une compagne, ce qui est evidemment normal pour lui, car il est vrai que c'est bien la première fois que je manifeste de l'amour, surtout anvers une terriene. Il finit par fronçer les sourcils et me prend par le bras, pour nous isoler tout les deux, ainsi nous pouvons parler sans qu'Amane ne nous entende. Mon ami me dit que je fait ce que je veut de ma vie, mais il me reprécise que je suis LE tyran de l'Univers et que je me suis aussi jurer d'anéantir les Saiyens. Il craint égalemment que le fait d'avoir une femme m'afaiblisse. Ces propos ne me font que pouffer d'un rire moqueur, et c'est avec un sourire mauvais que je lui répond.

"Détrompe toi Cell, je suis toujours celui que l'on concidère comme le plus grand tyran de l'Univers, et je tient à garder ce titre pour toute l'éternité. Sache aussi que je tient à éliminer ces vermine de Saiyens, mais pas de manière douce, je veut sentir leur agonie, qu'ils souffrent avant de mourir trrrrrèèèèèès lentement, et je veut aussi qu'ils soient tous humiliés comme ils mon humilié, moi, Freezer."

Je m'enerva alors soudainement et c'est avec rage que je frappa le sol qui se fissure sur plusieurs kilomètres. Je repris alors mon calme, Cell me reparla alors à nouveau, me demandant surtout de ne pas changer. Je ne dis rien pendant un moment laissant ainsi Cell répondre à mes propos, et le laissant aussi raconter son récit qui semble plus intéressante que la miènne.

"Tu es vraiment un chanceux moi sur mon chemin, je n'ai rencontré que des imbéciles, seules Amane fait office d'exeption. Je vois aussi que comme tu le dis si bien, il vas falloir être méfiant dorénavant. Depuis que nous sommes mort, la Terre c'est peuplé d'êtres que nous avons jamais rencontrés, et je pense que en plus des Saiyens, nous allons devoir nous battre contre ces Samourais. Je pense aussi qu'il n'y aura pas que eux, d'autres êtres ne sont sans doute pas révelés, et il est fort probable que nous aurons affaire à eux tôt ou tard."

J'attendit alors soudainement quelqu'un agoniser venir vers nous, et tel ne fut pas ma surprise lorsque j'appercoit que cette personne agonisante n'est autre que le terrien qui m'a suivit juste pour que je lui paye.

"Je vois aussi que les terriens sont devenus plus tenace qu'avant, autrefois il y' avais juste à prouver notre puissance, et il s'enfuiaient sans demander leurs restes, mais là c'est un cas bien particulier."

Enervé par la tenacité du terrien, j'utilise alors ma queue pour agriper le cou de ce dernier et je l'enmene vers moi sans que je ne bouge.

"Ecoute terrien si tu tient encore à ta courte espérance de vie, je te conseille de repartir d'où tu vient ou sinon je t'arrache les boyaux et ta langue"

J'expulse alors violemment le terrien en direction de la sortie, puis je lui envoie, en signe "d'au revoir" une boule de feu, dont on entendit une explosion lointaine prouvant qu'elle à atteint sa cible. Satisfait de ce que je vien de faire, je pouffa d'un rire mauvais avant d'aller embrasser ma bien aimée sous le regard de Cell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amane

avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 31
Localisation : Dans un champs de lave mal en point

MessageSujet: Re: Retrouvailles (PV : Freezer)   Jeu 13 Nov - 18:24

(Hrp désoler du retard)

Je l’embrassait aussi mais un dégoûter de se qu'il venait de faire mais je le fessait quand même car je l’aimais trop après cela je le regardait et lui dit alors en fessant style de le gronder.

- Tu a vue se que tu a fait pauvre home il voulait juste une pièce pour faire vivre sa famille c’est tout pourquoi tu a fait sa ? Je c’est que tu est un tyran et tout mais moi qui suis humaine, je pouvait le payé c’est pas quelque pièces qui me ruinerons, et puis cette endroit me fiche la chaire de poule.

Je me rapprochait de Freezer qui je remarquait était plus petit que ce Cell . Cell quand a lui m’imprésionnait beaucoup vue que j'était légèrement un peu plus grande que freezer.

Je bégaye en disait c’est quelque mot par la peur

- heu Fre … Freezer il…. Il vient d’où Cell ? Et est-ce que on peu sortir d’ici et aller ailleurs là j’ai la trouille j’ai l’impression que l’on m’espionne

(HRP a pu d’idée a toi et on boucle le poste)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freezer
Guerrier
Guerrier
avatar

Messages : 878
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 28
Localisation : Vous serez mort avant que je vous le dise

MessageSujet: Re: Retrouvailles (PV : Freezer)   Jeu 13 Nov - 22:02

Lorsque j'embrassa tendrement Amane, je sentit comme un dégoût venant d'elle, qui vient sans doute du fait qu'elle n'ai pas apprécié que j'ai tuer le terrien, me faisant mème la morale juste après, dont son seul prétexte est qu'elle aurait pût lui payer la note. Après qu'elle est finit de parler avec des propos auquel je m'en contreficha je lui répond franchement.

""Pauvre homme" ce mot là est bien stupide, je ne voit pas pourquoi j'aurai payer quelqu'un qui s'acharne sur moi, allant mème me menacer, et comme je ne supporte pas que l'on me suive avec acharnement, je lui ai reglé son compte. Je me fiche pas mal de sa famille, tout ce que je voulait c'est qu'il me fiche la paix, et puis de toute façon, il nous aurait demandé plus qu'une simple pièce vus les plats que nous avions demandé. Enfin, vus le luxe du restaurant, pour une fois qu'il n'allait pas être payé, il n'allait pas en faire tout un plat"

Je quitte un instant les yeux d'Amane pour regarder ceux de Cell, celui ci devait sans doute se dire que la femme que j'ai choisie et beaucoup trop gentil par rapport à moi, et doit sans doute aussi la concidérer comme une naive et une peureuse mème si celà doit sans doute lui faire plaisir. Pour tenter de la rassurer, je lui tient fermement la main, et je lui répond à une question qu'elle m'avait posé à propos de Cell.

"Cell est un cyborg crée par un scientifique appellé Dr Gero. Il est issu de plusieurs cellules de puissants guerriers, tel que les Saiyens, un Namek moi et mon père. Son seul but s'est de se divertir en y faisant rêgner la terreur, et rien que le fait de voir ton visage terrifié lui fait plaisir. C'est aussi mon meilleur ami et allié. On s'était rencontré en enfer, dont notre alliance avait pour seul but de s'unifier pour combattre, humilier, et anéantir la race des Saiyens. Voilà, j'ai dit l'essentiel, si sa répond à ta question."

Au vu du visage terrifié d'Amane, je n'ai pas d'autre choix que de partir, je regarde alors ma bien aimée, lui parlant alors d'une voix rassuré.

"Bon très bien, nous allons partir, de toute façon je n'avait pas l'occasion de m'éterniser trop longtemps içi, mais avant je parler à Cell d'une chose très importante, si tu me le permet."

Sans attendre une quelquonque réponse, je me dirige vers Cell pour lui dire d'un air décidé.

"Fais bien attention à toi, je sais que nous sommes tout deux très puissants, mais au vus de ce que tu m'a raconté, il est probable que plusieurs guerriers possède une puissance égale, voire suppérieure à la nôtre. De plus tu t'es déjà fait remarquer, ce qui fait que beaucoup de monde te connaisse, pour ma part je suis plutôt tranquille, car je n'ai encore rien fait, si ce n'est que je fait discrètemment ce que je fait d'habitude, sans que personne ne me voit. Donc, pour en revenir à ta popularité, sache que ces guerriers n'hésiteront pas à te retrouver, mème si ils doivent gâcher leur temps. Je sais que ce que je te dis doit sans doute te faire ni chaud ni froid, mais sache, une chose...si jamais tu as besoin de moi tu m'envoi un message télépathique et j'arrive."

Je finit par m'éloigner pour rejoindre ma bien aimée, et juste avant de disparaitre à l'horizon j'acquiesce un bref salut à l'égard de mon ami, en espérant qu'il ne vas pas trop avoir d'ennui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amane

avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 31
Localisation : Dans un champs de lave mal en point

MessageSujet: Re: Retrouvailles (PV : Freezer)   Mar 18 Nov - 19:38

Je fut choque par se qu’avait dit Freezer il ne savait non plus que j’avait hériter de l’agent de ma mère

- Tu c’est Freezer je fait te dire une chose tu croit peu être que je suis pauvre mais en faite je suis hyper riche et cette homme j’aurait pu le payer facilement et c’est pas quelque pièce qui m’auront tuer tu c’est enfin bon.. .

Je fut alors encore plus terrifier lorsque il me dit ceci à propos de Cell

"Le fait de voir ton visage terrifié lui fait plaisir "

Lorsque il me dit ceci je fut un peu plus rassuré :

"Bon très bien, nous allons partir"

C’est avec plaisir que nous sortons de cette grotte et enfin j’ai pu voir le soleil et l'air frais.

(hrp Il fait trouver un endroit qui ton convient moi peu m’importe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amane

avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 18/06/2008
Age : 31
Localisation : Dans un champs de lave mal en point

MessageSujet: Re: Retrouvailles (PV : Freezer)   Mer 7 Jan - 17:19

vous pouver locké
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles (PV : Freezer)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles (PV : Freezer)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arios et Chaos - les retrouvailles
» 2x03 - School Reunion (L'École des retrouvailles)
» Retrouvailles
» Retrouvailles familiales
» de simlocker et de freezer un player1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GaLaXy ManGas  :: Role Player Game [RPG] :: #~Grotte~#-
Sauter vers: