AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ultime défis (deuxième partie)

Aller en bas 
AuteurMessage
Sangohan
Saïyan
Saïyan
avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 27/05/2008
Age : 29
Localisation : Un peu partout à la fois. ^^

MessageSujet: L'ultime défis (deuxième partie)   Sam 20 Juin - 20:15

[Neuvième et dernier méssage. C'est lui qui cloture la mission de Sangohan.]

Comme le méssage précédent l'avait annoncé, le combat allait commençer. Les deux adversaires étaient face à face et ne savaient pas encore ce dont l'autre était capable. Ce fut l'étudiant qui s'élança le premier sur sa cible. Il fondit avec une vitesse sur son adversaire. Ce dernier esquiva les coup du jeune homme avec facilité. La puissance des coups combiné avec la rapîdité devait donner l'avantage au sayan; hors le fait que son adversaire part les coups tel un sac de boxe prouvait qu'il devait avoir pas mal de ressources et surtout une bonne technique en réserve. La tâche allait être plus délicate pour l'étudiant. Malgré le fait qu'il continue à attaquer son adversaire, il n'arrivait pas à le toucher. Il avait beau enchaîner la technique du loup, les coups du dragon,... rien à faire. Après des tentatives qui ce soldèrent par un échec, il s'éloigna de son adversaire et ce mis en garde. Ce dernier eu un rire à faire froid dans le dos et lui dit:
"C'est tout ce dons-tu es capable? A vrais dire je n'ai rien sentit. Si c'est tout ce que tu as dans le ventre alors je ne ferait qu'une bouchée de toi. C'est à mon tour de m'amuser. C'est l'heure de prendre ta pâtée petit insolant."

Ces mots dit, il était prévenu. L'homme fondit sur le pauvre jeune homme et arrivé à porté, enchaîna les coups de poings. Ces derniers étaient bel et bien plus puissants que ceux du jeune homme mais aussi plus rapide. Les esquives du sayan ne suffisèrent pas. Plusieurs d'entre eux lui arrivèrent en pleine figure. Projeté dans les airs, il réussit à ce stabiliser et à retomber sur ses pieds tout en regardant son adversaire. Il venait au même moment de le perdre de vue. Il regarda partout mais c'était derrière lui qu'il ce fit sureprendre. Frappé dans le dos, il s'écroula sur le sol. Il perdit du sang, mais n'abandonna pas pour autant. Ce retournant, il fit volte-face et contre attaqua aussitôt. Cette technique fonctionna mais à moitié. Malgré le fait qu'il réussit à toucher l'adversaire au visage, et à lui faire un simple bleu, il encaissa un coup de poing. *Comment faire pour le battre? Je dois mêttre en pratique ce dont j'ai appris jusqu'à maintenant. Quand bien même. A chaque fois que j'attaque, il part mes coups et riposte aussitôt; sans parler de sa rapidité qui me font être pris au dépourvu. Mais bien entendu. Voila la réponse.* Il venait sans doute de trouver la solution. Il ce concentra et commença à tourner autour de l'homme. Ce dernier eu un rire et ajouta:
"Si tu crois me faire peur c'est râté. En revanche tu as un certains don pour devenir un ventilateur."

Il venait de baisser sa garde. A ce moment là Sangohan lui asséni un premiercoup dans le dos, suivit d'un enchainement de coups de poings dans le ventre. Son adversaire tomba sur le sol. Content de lui, Sangohan croyait en avoir fini avec lui. Tel ne fut pas sa surprise lorsqu'il ce retourna pour voir son adversaire ce relever. S'éssuyant la lèvre, il regarda son sang couler pour ajouter:
"Pas mal réussit. Mais cela est insuffisant pour venir à bout de moi. Tu va subire ma colère."
L'homme venait en effet de dévoiler son vrais visage. Ses muscles devinrent d'un diamètre bien supérieur à ceux qu'il étaient auparavant. Sa rapidité devait sans doute avoir diminué, mais sa puissance et sa résistance devait elle avoir augmantée. C'était bien cela qui c'était produit. Sa transformation finie, il ce précipita vers Sangohan. Il était bien plus lent qu'avant, mais ses poins même si il ne le touchait pas, aucasionné des moments de brulures sur les parties qu'il avait visé. Il était comme pris dans au mileiu d'un four. Il ne savait comment faire, et n'avait pas trop le temps de réfléchir à comment faire. C'est alors, en encaissant un nouveau coup qu'il trouva la solution. Il s'en était pris un avant, mais à la différence était que lors du premier, la main droite de son adversaire était positionnée sur son flan droit. Cette même main n'était pas positionnée lors de sa transformation. *Ce doit être ici que passe la majorité de son énergie. Si j'arrive à le toucher à cette endroit, je diminuerai sa force.* Il s'élança. Esquivant du mieux qu'il pu l'assaut de l'homme, il le toucha au point qui le semblait fatidique. C'est alors que ce dernier s'écroula sur le sol. Il venait de perdre connaissance. Le coup portait par le jeune homme lui vida de 95% de son énergie. Le regardant un dernière fois il lui dit:
"Je vous l'avez dit que vous ne pouviez pas gagner. Cela étant vous avez été un adversaire plus que bon. Si je vous revois, sachez que la prochaine fois je vous tuerez pour de bon."

Ces mots dit, il n'avait pas encore le droit de ce reposer. Il empoigna le bureau de l'homme, le brisa en deux et en découpa plusieurs batons pointus. Il ce tourna vers l'hélicoptère en vol, il pointa son arme vers l'engin et le lança. La vitesse de projection brisa les vitres lors de son passage et toucha sa cible. On pouvait voir l'appareil tomber tel un oiseau ayant perdu son aile. Plus bas, beaucoup plus bas, on entendit un bruit sourd ainsi qu'un éxplosion. Il venait de mêttre interme aux plans du scientifiques, qui heureusement pour lui avait pu s'échapper à temps. Ce dernier avait prmis de ce venger, mais devait pour le moment être bien content d'être encore en vie. Il devait en finir une bonne fois pour toute. Le sayan sauta de la vitre brisée, et ce posa tout en bas de la batisse. Il rentra de nouveau et trouva assez facilement les bidons d'éssence, bidons plus que nécéssaire pour faire exploser tout un immeuble. Avec les tnnes de matériel présent, la base serait assurée d'exploser à jamais. Il plaça toutes les charges qu'il avait trouvait auparavant et ferma la grotte afin de s'assurer que plus personne ne pourrait s'enfuir. Loin de l'entrée, il admira le spectacle. Une énorme explosion ce fit entendre et toutes les pierres qui étaient au-dessus de l'édifice s'écrulèrent sur elles même. On n'entendrait plus jamais parlait de cet endroit. Il ce faisait tard. La nuit fit son apparition après un magnifique cuché de soleil. Ayant fini sa mission, il ce rendit au centre ville et plus éxactement à la mairie afin d'annoncer la bonne nuvelle et aussi pour avoir une bonne fois pour toute la confiance du maire. C'est après s'être envolé dans le ciel que notre jeune héros disparu sous les derniers rayons du soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'ultime défis (deuxième partie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seconde partie du mois d'Avril => Basculement de saison
» Le Nom de la Rose, deuxième partie (deuxième jour)
» diorama berlin 1945, deuxième partie.
» TANZANIE: Retour vers la vie sauvage ... Deuxième partie.
» Huh Gak "Hello"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GaLaXy ManGas  :: Role Player Game [RPG] :: #~Plaine Rocheuse~#-
Sauter vers: